De nouvelles obligations comptables pour les ASBL et fondations voient le jour avec l’entrée en vigueur du Code des sociétés et des associations (CSA) le 1er mai 2019.

Parmi celles-ci, deux sont provisoirement abandonnées :

  • L’obligation de tenir un registre des libéralités entrantes et sortantes, de et vers l’étranger.
  • L’obligation de dépôt des comptes annuels des associations et des fondations, quelle que soit la taille de celles-ci, à la Centrale des bilans de la Banque nationale de Belgique.

Envie d’en savoir plus à ce sujet ?